Comment écrire un bon CV au Burundi ?

Les éléments d’un bon CV : informations personnelles, expérience professionnelle, éducation, langues parlées, habilités informatiques, informations additionnelles. En plus: les erreurs à éviter et les 7 règles d'or.

Au Burundi, il n’y a pas une formule toute faite à suivre en ce qui concerne la rédaction d’un CV. Chacun le confectionne à sa façon sauf qu’il y a des informations qui doivent y figurer et auxquelles on trouve généralement dans tous les CV. Certaines structures, entreprises, organisations locales ou internationales précisent même le format que doit prendre le CV. Le CV comprend, en général, les sections ci-après :
1. Informations personnelles à savoir :
État civil et coordonnées (Nom et Prénom, Date de naissance, Adresse résidentielle, Adresse internet (email), Numéro de téléphone,
Nationalité);
2. Expériences professionnelles ou expériences de travail (Emploi occupé ou stage effectué);
3. Education et Formation (niveau d’études, formations complémentaires);
4. Compétences linguistiques ;
5. Compétences informatiques ;
6. Informations additionnelles : Loisirs (sports pratiqués, centres d’intérêt, activités bénévoles).

Informations Personnelles
Le lecteur doit trouver toutes les informations de contact et avoir une idée générale de vous: où vous êtes née, l'âge que vous avez, etc.

Expérience professionnelle
De façon générale, l’expérience professionnelle (tout en inscrivant le nombre total d’années d’expérience) est un des éléments les plus importants d’un CV et doit prioritairement être présentée dans les toutes premières lignes du CV (après l’état civil). Ce positionnement offrant la possibilité à l’employeur ou au comité de sélection de le lire très tôt avant d’être pris par une fatigue ou une déconcentration. Cette rubrique est la plus importante de votre CV, elle représente votre passé mais aussi votre avenir car on vous recrutera pour ce que vos avez fait jusqu’alors. Elle doit donc être synthétique, fidèle et parfaitement précise. Cependant pour les premiers empois, outre les stages, le CV doit comporter les objectifs professionnels (envisagé) du candidat ainsi que les activités que le candidat a déjà accomplies. Si vous n'en êtes pas à votre premier travail, spécifiez l'endroit, la période, et le poste occupé. Normalement la chronologie est inverse, c'est préférable. Les informations récentes sont plus importantes, donc vous les présenter en premier:
Écrivez d'abord l'année - puis le nom de votre métier ou votre titre, s'il y a lieu - et enfin, le nom de la société ou organisation pour laquelle vous avez travaillé.

Éducation
La procédure à suivre est la même en ce qui concerne la chronologie. On mentionne d’abord l’année puis la formation en cours, s’il y a lieu, ou le diplôme obtenu récemment, puis le nom de l’Institut ou Université fréquenté.
Ex:
2007 : PhD. Mit, Ingénieur en Électricité et Science Informatique.
1996 : BS Université de ….. , Science Informatique.
Vous pouvez également écrire:
B.A. (2000) ; M.A. (2001) ; PhD. (2007) en Science Politique, Berkeley Université de Californie.

Langues parlées
Parfois vous devez parler plusieurs langues pour obtenir un travail. Ici vous pouvez écrire vos habilités ainsi que votre capacité à maîtriser un langage. Il s’agit là de retracer de façon synthétique les différentes langues que vous maitrisez surtout les langues officiellement reconnues et les langues étrangères. Vous devez également préciser votre degré de compréhension orale et écrite, ainsi que le diplôme d'étude de langue obtenu, s’il y en a.

Habilités informatiques
Écrivez ici vos habilités informatique, ordinateur software et langage de programmation. Ne pas oublier d'écrire votre niveau de connaissance dans l'Opération Système comme Windows/Linux/Macintosh ou l'ensemble Microsoft Office (Word, Excel, Access, PowerPoint, Outlook).
Toujours écrire et mettre à jour la dernière version de software que vous pouvez utiliser (Photoshop CS3, Windows Vista, etc.) et indiquez votre niveau de connaissance. Essayez d'être le plus précis possible. Vous devez pouvoir démontrer vos capacités en ce domaine.

Informations additionnelles
Si vous avez terminé vos études universitaires un peu tard et cherchez toujours pour votre premier emploi, vous devez expliquer ici que vous n'avez pas perdu votre temps mais que vous réalisiez quelque chose d'autre vraiment important pour votre vie et votre carrière.
Vous pouvez parler de vos expériences de voyage, la rédaction d’article et/ou participations à des colloques et/séminaires, les sports que vous pratiquez, votre intérêt pour l'art, films, livres, bénévolat et références reçues.
Toutes ces informations donnent au lecteur une idée de qui vous êtes et de mieux vous connaître avant de vous convoquer pour une entrevue. Ce paragraphe doit être long si la liste de travail est courte et courte si la liste de travail est longue.
Donc, investissez dans cette partie si vous ne possédez pas une longue liste d'expérience "à vendre". Vous pouvez aussi passer cette section si vous n'avez rien de spécial à dire.

Les candidats devront éviter les erreurs suivantes :
• les fautes d’orthographe dans le CV et les informations trop floues ;
• les « trous » du CV (des années entières sans mention de la moindre activité) ; ces trous ont pour conséquence la baisse de l’employabilité du candidat ce qui dévalorise son dossier de candidature. Pour gérer ce genre de situation, il est conseillé aux individus faisant face à des « trous » de profiter de ces périodes d’inactivité pour suivre une formation (continue) diplômante;
• une photo de mauvaise qualité qui ne vous met pas « à votre avantage ». Il est conseillé d’utiliser des photos prises en dehors de la période de candidature, l’avantage est de disposer de photo qui ne révèle pas le stress inhérente aux périodes de candidature;
• un CV écrit recto verso, du papier de mauvaise qualité, les photocopies de CV;
• le CV ne doit pas être long au risque de devenir ennuyeux : en moyenne deux (02) pages au plus trois (03);
• ne pas retracer le cursus académique d’une part et d’autre part lister les diplômes;
• le fouillis, les surcharges, les rubriques sans titre, l’absence d’aération.

Les 7 règles d’or :
• soignez autant la présentation que le contenu car votre CV est le premier contact avec votre futur employeur ;
• indiquez clairement votre objectif professionnel ou votre profil. Cette rubrique que l’on peut nommer l’accroche a pour objectif de faire percevoir au recruteur un message. Mais ce message facultatif doit comporter une information essentielle capable d’attirer son attention;
• mettez en évidence l’emploi que vous ciblez et vos compétences qui sont directement en rapport avec lui ;
• misez la clarté et la lisibilité : l’employeur fait une lecture en diagonale de votre CV, et il veut rapidement savoir si votre profil « accroche » ou pas ;
• soyez synthétique et concis : reflétez fidèlement ce que vous êtes et donnez envie à votre lecteur d’en savoir plus sur vous ;
• soyez précis sur vos missions, vos responsabilités et les résultats obtenus ;
• personnalisez votre CV en fonction de l’offre d’emploi à laquelle vous postulez. Autrement dit, il n’existe pas de CV standard ou passe partout.

De façon générale, les candidats doivent veiller aux éléments ci-après :
• mettre une photo d’identité pour les valides et une photo complète pour les handicapés moteurs;
• personne pouvant servir de référence c’est-à-dire pouvant attester de vos compétences réelles, confirmer vos aptitudes, vos capacités. Il est important de préciser les contacts des personnes de références ;
• insérer dans le CV les tâches exécutées lors des différents postes occupés ou stages effectués.

Pour en savoir plus:

Citer cette page © WageIndicator 2017 - Votresalaire.bi - Comment écrire un bon CV au Burundi ?